Partenaires

 

Champagne Baron d’Avella 

Le Triple Extra, la signature de la vinification du Champagne Baron d’Avella – Extra Noir, Extra Aged, Extra Brut -

« Un vrai Champagne de gastronomie, rare et racé, magnifiquement équilibré, que l’on peut conserver jusqu’à 4 ans ».

« Une viticulture durable pour préserver l’environnement de son terroir d’exception»

http://barondavella.com

Baron d’Avella

Figure du Paris mondain des années 50, animé par la recherche de l’excellence et guidé par sa foi, le baron d’Avella restera toujours fidèle à ses valeurs.

Né en 1907, à Naples alors Royaume d’Italie, le baron Federico d’Avella s’installe à Paris, dans les années 30, pour fonder avec ses associés la société Bureau à Paris du Champagne Perrier-Jouët (B.A.P). Il fera de B.A.P. le leader de la distribution de vins et spiritueux de luxe à Paris (Champagne Perrier-Jouët, Cognac Hine, Whisky White Horse). Il épouse mademoiselle Claude Garnier, originaire des Riceys, héritière du vignoble familial et de la maison Perrier-Garnier, négociant en vins fins. Il est séduit par le village de son épouse, passion qu’il partagera en recevant ses amis lors des vacances et des fêtes religieuses. Parmi ses invités, Giuseppe Saragat, Président de la République Italienne, Louis Vaudable, propriétaire du restaurant Maxim’s, ou encore les frères Clerico, patrons des cabarets parisiens le Lido et le Moulin Rouge.

Deo et familiae semper fidelis

Le pape Jean XXIII, qui aime retrouver le baron d’Avella aux Riceys, le nomme Camérier d’Honneur d’Epée et de Cape de Sa Sainteté. Le précédent pape l’ayant déjà fait Chevalier de l’Ordre de Saint-Sylvestre. Pour ses services et son courage, le gouvernement italien, lui décernera la médaille de Commandeur de l’Ordre de l’Etoile de la solidarité italienne, puis l’honorera du grade d’Officier de l’Ordre du Mérite de la République italienne.

Le baron d’Avella, tout comme son beau père Pierre Garnier, figure emblématique des Riceys, était reconnu pour sa générosité. Il y accueillit notamment l’abbé chinois Jean Wang, refugié politique.

Il aimait se promener aux cotés de Pierre Garnier dans le vignoble familial. C’est là que naquit en lui le désir, de créer et d’offrir à sa clientèle élitiste, un Champagne rare pouvant exprimer toute la complexité du terroir des Riceys. Malheureusement, la disparition prématurée du baron d’Avella ne lui a pas laissé cette opportunité. C’était sans compter que plus tard deux de ses petits-enfants, habités par la même passion, décideront de lui rendre hommage en réalisant cette cuvée d’exception, expression du terroir des Riceys.

 

Presse

http://www.ouest-france.fr/la-guinguette-est-nouveau-ouverte-2635263